...

Le mot livre vient du latin liber qui désigne la partie de l’écorce d’un arbre où circule la sève et sur laquelle on écrivait.












J’ai commencé à apprécier
la dimension végétale du papier lorsque j’ai appris
à le fabriquer de façon artisanale, il y a quelques années. Les liens entre fibres, textures, écritures, ou fausses écritures sont alors devenus mon domaine d’investigation.

Collecte des végétaux, préparation de la pâte
à papier, élaboration de feuilles, de livres, de volumes, sont les étapes
de cette recherche.








 

la partie blanche de l’écorce du mûrier à papier sert à fabriquer le papier “kozo”





papier de mûrier

à papier